Tournoi Amsterdamned 2013

Publié le par les Grizzlys du Hainaut

721_441779772537773_1930335596_n.png

 

En cette fin d'année, les Grizzlys se sont offerts un petit plaisir en allant se frotter à de belles cylindrées européennes lors du tournoi international d'Amsterdam. Une compétition rassemblant 16 équipes masculines (dont 2 françaises : les Nordiques+guests et les Grizzlys du Hainaut) ainsi que 6 équipes féminines (dont la sélection française), s'affrontant en matches de 2x15min. Le tournoi se déroulait sur 3 jours du vendredi 7 au dimanche 9 juin, dans une salle de 2 terrains pas si loin du centre d'Amsterdam.

Au programme des Grizzlys, de l'exotique : Kvarnen (Suède), Team Gorbatchov (un mix de joueurs hollandais) et UHC Swisspeople (Suisse...) complètent la poule A des nordistes.

 

DSC07038.JPG

Sortie culturelle

 

L'arrivée sur place en ordre dispersé a permis aux plus rapides de monter les tentes au camping avant d'aller "tranquilou" à la salle, aux suivants d'arriver juste de quoi s'echauffer avant le premier match, et aux derniers de se pointer en plein milieu du match. Merci au passage à un Baptiste (gardien Nordiques) non échauffé mais chaud boulette pour avoir gardé nos cages pendant 7min, le temps à notre Geo-Biroute national de s'habiller et de rentrer le remplacer.

Ce premier match nous opposait à une équipe hollandaise composée 3 jours avant le tournoi en remplacement d'un forfait slovaque de dernière minute. Composée à l'arrache certes, mais pas composée de manchots... Défaite 7-0 face à des bataves athlétiques et techniques, à qui il manquait peut-être (soyons durs, on peut se permettre...) le jeu collectif huilé que d'autres équipes phares ont pu proposer lors du WE. Logique pour une équipe inédite. Nous nous sommes donc retrouvés directement dans le bain du tournoi.

Le match suivant (samedi matin) a été beaucoup plus équilibré. Et gageons que sans les décisions unilatérales des arbitres et la chance incroyable des suédois, la victoire aurait été largement à portée. Au final, une courte défaite 0-16 en 30min contre les suédois tatoués de Kvarnen. Pas de quoi remettre en cause les objectifs de podium des Grizzlys. Le dernier match contre les Suisses étant abordé comme une formalité. Il suffirait juste de soigner la différence de buts.

C'est donc sans surprise que les grizzlys marquèrent leur premier but contre UHC SwissPeople (l'histoire oubliera qu'il s'agissait d'un CSC des suisses, et que ces derniers marquèrent 5 fois).

 

En résumé de cette phase de poule, nous pouvons affirmer sans modestie que la bande quievrechinoise a réalisé une première phase toute en maitrise, marquant 1 but pour 28 encaissés.

 

DSC06969.JPG

Concentration d'avant match

 

Le troisième match du jour s'inscrivait dans la phase play-offs du tournoi. Les 2 premières équipes de chaque poule jouant pour les places de 1 à 8, les autres pour les places 9 à 16. Quiévrechain - UHC Swiss united. Les suisses, certainement prévenus par les petits copains de SwissPeople, savent que la tâche s'annonce ardue, tant les nordistes montent en puissance. Le début de match se révèle équilibré. Ce sont même les Grizzlys qui s'offrent les premières occasions. Malheureusement, ils encaissent une fois de plus le premier but peu avant la mi-temps, suite à un superbe arrêt de GoalieGeo amenant à un caffouillage malheureux. Grosse occasion pour les Grizzlys juste derrière, bien bloquée par le gardien helvete. Fin de la première période. Les Grizzlys sentent qu'ils peuvent enfin decrocher autre chose qu'une déculottée. Certes les suisses sont au dessus techniquement, mais la combativité des grizzlys compense l'écart. Début de la deuxieme période : bim, 2-0 d'entrée. Les quievrechinois donnent tout pour revenir, et sur un contre rapide, GeoV "Shorty Rose", notre futur expatrié préféré (autant préféré que notre futurE expatriéE préféréE) prend le temps d'ajuster le gardien pour ce qui sera notre vrai premier but, qui n'est du cette fois à aucun coup de pouce de l'adversaire. L'honneur est sauf, et le match un peu relancé. Mais les Grizzlys sont épuisés par tant de débauche d'energie, et ils encaisseront dans la foulée 2 buts coup sur coup, dont un magnifique zorro. Score final 4-1. La première petite déception du WE, mais le sentiment d'avoir pu exister dans un match.

 

Le samedi soir a été l'occasion de reprendre des forces grace à un barbecue réunissant quelques équipes et quelques bières, qui grace à MichMich auront coulé à flot. Puis d'enchainer avec une visite "culturelle" du centre d'Amsterdam. On saluera au passage les sympathiques personnes de Cambrais rencontrées en chemin.

 

DSC07065.JPG

Le dernier match face aux Tornados

 

Le lendemain, dimanche, les Grizzlys corsent un peu les choses, en laissant sur le banc leur guide NicoM, en délicatesse avec une cheville. En face, les champions de Belgique se dressent face aux modestes Grizzlys pour ce qui s'inscrit comme le match phare (phare arrière) du tournoi, c'est-à-dire le match pour la dernière place. Tornado de Bruxelles vs Grizzlys du Hainaut. Evidemment, les tout frais lauréats belges ne souhaitent pas repartir broucouilles de ce tournoi, dans lequel ils avaient certainement placé un peu plus d'espoirs. Nos nordistes ne comptaient néanmoins pas s'en laisser conter et c'est avec beaucoup de motivation, mais peu de jus, qu'ils sont rentrés sur le terrain, pas intimidés par le statut des opposants.

Les Grizzlys tiennent le coup pendant 10min (je tenterais bien un "ils firent jeu égal", même si un peu osé, quoique...)  Mais l'impact physique des Tornado prend le dessus, et ils parviennent à inscrire deux buts autour de la mi-temps. Le match dans le match entre le grand Gil et la révélation française 2013, Agnès (voir p14 de L'Equipe édition du 12/04/2013) a été de toute beauté. Et c'est justement suite à un énorme tampon de Gil sur Agnès (jugé dans les règles) que les Grizzlys, profitant du trouble créé par la situation, lancèrent un nouveau contre par GeoVouil (qui sur le coup, ne le félicitons pas, a laissé sa douce à son triste sort), conclu par l'Aurel le Hardi (De Groodt, c'est pour toi). 2-1. Match relancé, mais pas longtemps, les bruxellois enfonçant le clou peu avant la fin du match. 3-1. Score finalement honorable pour les courageux (téméraires?) Grizzlys du Hainaut.

Ces derniers finissent donc à la 15ème et dernière place, ex-aequo avec les sympathiques écossais du Fife Floorball.

 

Même si les hennuyers finissent fanny, l'aventure aura été exceptionnelle. Un super moment passé entre potes recompensant cette bien belle saison, beaucoup d'expérience pris pour les saisons suivantes, des matches de haut niveau très plaisants à suivre et pleins de très bons souvenirs.

 

Bravo aux organisateurs, non seulement pour leur organisation, mais aussi pour leur titre.

Bravo aux filles de la sélection française, qui auront réalisé de beaux matches pour leur tout premier tournoi.

Bravo aux Nordiques qui, au vu du niveau, finissent à une belle 12ème place.

Bravo à tous les Grizzlys présents, qui se seront bien défoncés (sur le terrain principalement, en dehors pour certains).

 

Les résultats complets : ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Grave! Les organisateurs nous ont déjà demandé si on revenait l'année prochaine, histoire d'avoir dès maintenant une vitrine pour le prochain tournoi
Répondre
J
Avec toute l'expérience emmagasinée, l'année prochaine on revient et on le gagne ce tournoi !
Répondre